Vernissage « L’imaginaire du réel » le 14 décembre 2017

Plongez dans l’imaginaire de cinq jeunes artistes qui mettent à l’honneur l’art dans toutes ses expressions.
Eléonore Déchin, Nicolas de Meeûs, Emma Vidal, Max de Radiguès et Aurian Guerard partent de chemins personnels très différents pour se rejoindre dans la passion de l’art.
Peinture, photo, sculpture et bande dessinée convergent ici vers un réalisme partagé des expressions artistiques.

Invitation à retirer ici ou evenement@infhotep.com


Eléonore Déchin

Après des études supérieures de lettres en classes préparatoires puis à la Sorbonne, et  passionnée par la photographie depuis plusieurs années je décide de me lancer pleinement dans cette voie. En 2013, je réalise mes premiers travaux photographiques (reportages, portraits studios et nature morte). Je complète ma formation depuis septembre 2016 à l’Ecole des Gobelins à Paris. En savoir plus sur Eléonore Déchin


Emma Vidal

Née en 1992 et diplômée de la prestigieuse Central Saint Martins College of Art and Design à Londres, Emma Vidal vit et travaille désormais entre les Etats-Unis, la France et l’Angleterre. Prenant la forme de dessins au fusain et de sculptures, la pratique de l’artiste explore un monde futur habité par une tribu d’enfants. Un univers en déclin où l’humanité se retrouve face à sa perte et où mère Nature réclame ses terres. » En savoir plus sur Emma Vidal


 

Max de Radiguès

Max de Radiguès est auteur de bande dessinée et éditeur à l’employé du Moi. Il écrit et dessine pour les jeunes et les moins jeunes. Son dernier livre, Bâtard, paru aux éditions Casterman en juin 2017, est une cavale tendre et violente de May et son fils, Eugene. Bâtard est en sélection pour les Pépites du festival de Montreuil, pour le Prix du Polar SNCF et le prix des écoles d’Angoulême. » En savoir plus sur Max de Radiguès


 

Nicolas de Meeûs

Artiste pluridisciplinaire né en 1982, Nicolas de Meeûs explore l’espace entre le réel et l’imaginaire. Son travail s’articule autour de l’acte de percevoir et l’acte de créer. Il s’efforce de distinguer la part de conscience – ce qui est perçu depuis l’être – de la part des signaux émis par le monde. Ses travaux interrogent notre éternelle ambivalence (composée d’impressions et d’expressions), face à l’autonomie du
décor environnant. En 2015, les Musées Royaux des Beaux Arts de Belgique ont accueilli sa première oeuvre emblématique et monumentale « Le Crayon ». En savoir plus sur Nicolas de Meeûs


Aurian Guerard

Aurian Guerard des Lauriers est né en 1987 dans le Nord de la France. Après une licence et un Master d’arts plastique il est sélectionné pour le 54éme salon de Montrouge en 2010, puis a rapidement son premier solo show à la Galerie MAM (Rouen). Il prend ensuite 5 années pour perfectionner sa connaissance des images et sa technique de peinture. Ce n’est qu’en 2016 qu’il se sent finalement prêt à montrer à nouveau son travail. Autant attiré par la théorie des images que par leur fabrication, ses peintures reflètent toujours ces deux aspects. En savoir plus sur Aurian Guerard

 

2017-12-05T13:22:04+00:00mardi 28 novembre 2017|Engagements|